Sextuplés

Les sextuplés

Depuis toujours, le "Triple" et surtout le "Quadruple  Grand  Coup" étaient considérés par les spécialistes comme des objets de vitrine jusqu'au jour où un expert inconnu arriva à rendre viable une demi-douzaine de… "réductions" !

 

 

 

3

 

 

 

 

 

A R D 9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A R D V 10 9 8 7

 

 

 

 

 

 

 

 

R D 9

          

N

 

 

 

10 8 7 6

O

 

E

V

 

R  

A D V 10 9 8 7 6 5 4 3 2

 

6 5 4 3 2

 

S

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

A V 10 8 7 6 5 4 2

 

 

 

 

 

5 4 3 2

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 


 

 


A la suite d'enchères où la fantaisie de chacun peut se donner libre cours, le contrat final est de 6 Piques surcontrés. Ouest ayant entamé le Roi de Carreau, comment Sud doit-il jouer pour réussir ce PETIT CHELEM A PIQUE quelle que soit la défense ?

Il faut… six grands coups, c'est à dire couper six cartes maîtresses du mort pour ne perdre qu'une levée à Pique et réussir le contrat. En effet, à la fin du coup, c'est à dire dans les trois dernières levées, il faut que Ouest et Sud n'aient plus que des atouts (Roi, Dame et 9 de Pique en Ouest et As Valet et 10 de Pique en Sud). Alors, le déclarant jouera le Valet de Pique et Ouest ne pourra faire qu'un seul Pique car, s'il prend, il sera obligé de rejouer Pique dans la fourchette de Sud.

Pour " se raccourcir "  six fois et aboutir à cette position finale, Sud doit jouer de la façon suivante : il coupe le Roi de Carreau avec le 3 de Pique du mort et sous-coupe avec le 2 de sa main. Ensuite As de trèfle coupé, puis Dame de Cœur et Roi de Trèfle coupé, Roi de Cœur et Dame de Trèfle coupée, 9 de Cœur (impasse) et Valet de Trèle coupé, enfin As de Cœur et une dernière coupe à Trèfle. Ouest, qui a été obligé de fournir chaque fois à Trèfle et à Cœur, n'a plus que des atouts et finit par étouffer…

José Le Dentu  - " Le bridge "